Dossiers spéciaux
Vie liturgique
 
Le Missel romain

Les livres liturgiques: le Missel romain

Le Missel romain constitue une véritable mine d’or qu’il convient d’explorer attentivement. En voici un survol qui ne remplacera pas une fréquentation régulière de cet instrument indispensable en liturgie.

(source: no 361 de Vie liturgique)

Utilisation et contenu général

Le Missel romain, tout comme le lectionnaire, est essentiellement destiné à être utilisé pour célébrer l’eucharistie. De belle facture et volumineux, son usage s’impose pour la présidence des célébrations. Ses dimensions et son apparence contribuent à souligner l’importance et la dignité de l’action liturgique.

La structure du Missel romain est passablement complexe. Seule une fréquentation assidue permet de devenir familier avec ses différentes sections. La table des matières à la fin du volume, ainsi que celles des préfaces, des bénédictions et des célébrations constituent des guides précieux pour s’y retrouver.

Le Missel romain comporte des ressources de deux natures principales:

  • les indications pour célébrer l’eucharistie en conformité avec le rite romain;
  • le rituel qui assure le bon déroulement des célébrations et les diverses prières et monitions pour chaque circonstance.

Un survol

Préliminaires

La première partie du Missel romain, appelée «Préliminaires», présente les principes généraux et l’ensemble des règles pour célébrer l’eucharistie selon le rite romain. Sa section la plus développée est la Présentation générale du Missel romain (PGMR) qui explique le sens de la liturgie eucharistique et donne les lignes directrices pour sa mise en œuvre. Source inestimable de renseignements, la PGMR constitue la référence par excellence en matière de liturgie. Elle mérite qu’on s’y plonge... et replonge!

Propre du temps

On appelle «propre du temps» l’ensemble des oraisons (ou prières) prévues pour les messes des divers temps de l’année liturgique. Chaque messe compte trois prières: prière d’ouverture (collecte), prière sur les offrandes et prière après la communion.

Pour l’Avent, le temps de Noël, le Carême, la Semaine Sainte, le Triduum pascal et le temps pascal, chaque messe a ses oraisons propres, c’est-à-dire obligatoires. Quelques-unes ont aussi leur préface propre. Pour le temps ordinaire, le Missel prévoit 34 messes qui peuvent être utilisées en toutes circonstances, sauf en cas de fête, de solennité ou de mémoire obligatoire.

Liturgie de la messe

Cette partie présente la structure de base de la célébration eucharistique avec un choix de prières et de monitions, ainsi que les rubriques (indications sur le déroulement de la célébration et gestes à exécuter). Elle comporte quatre grandes sections:

  • ouverture de la célébration:
    - formules de salutation;
    - formules de préparation pénitentielle;
  • liturgie de la Parole:
    - déroulement;
    - paroles qui accompagnent la proclamation;
    - formules de profession de foi
      (Symboles des Apôtres et de Nicée-Constantinople);
  • liturgie eucharistique:
    - formules de bénédictions;
    - préfaces;
    - prières eucharistiques I à IV;
    - rites de communion;
  • rite de conclusion:
    - dialogue d’introduction;
    - bénédiction;
    - formule d’envoi.

Propre des saints et propres nationaux

Dans ces deux sections se trouvent les oraisons des messes propres aux saints et saintes du calendrier liturgique de l’Église catholique. On les utilise à l’occasion des fêtes, mémoires et solennités qui jalonnent l’année.

Communs

Cette section vient en quelque sorte compléter la précédente. On y trouve des oraisons variés utilisables à l’occasion des fêtes, mémoires et solennités inscrites au calendrier.

Messes rituelles

On y trouve des oraisons et préfaces pour les diverses expériences et engagements chrétiens: initiation chrétienne, ordinations, viatique, mariage; consécration des vierges, profession religieuse.

Messes pour intentions et circonstances diverses

Dans cette section se trouvent de nombreuses oraisons utilisables pendant le temps ordinaire. On peut les choisir pour souligner une intention, une circonstance particulière ou une préoccupation des fidèles qui célèbrent. Elles touchent à plusieurs réalités concrètes:

  • vie de l’Église (pour le pape, pour les vocations religieuses, pour l’unité des chrétiens, etc.);
  • vie du monde (pour la paix et la justice, pour le pays ou la cité, pour le temps des semailles, etc.);
  • souffrance dans le monde (pour écarter les tempêtes, pour les réfugiés et les exilés, etc.);
  • nous-mêmes et nos proches (pour la famille, pour ceux qui nous font souffrir, etc.).

La diversité et la remarquable richesse de ces oraisons méritent d’être davantage exploitées. Comme le souligne la PGMR, la variété de ces textes «ne permet pas seulement de renouveler sans cesse les thèmes de prière de l’assemblée liturgique, mais aussi d’adapter cette prière aux besoins des fidèles, de l’Église et du monde» (n° 323).

Messes votives

Les oraisons et préfaces contenues dans cette section sont «choisies selon la piété des fidèles, pour commémorer des mystères du Seigneur, ou pour honorer la Vierge Marie, tel saint, ou tous les saints» (PGMR, n° 329). Ces oraisons et préfaces évoquent des thèmes majeurs et des figures marquantes de la foi chrétienne comme la sainte Trinité, le Saint-Sacrement, le Saint-Esprit, saint Joseph, saint Pierre et saint Paul.

Messes des défunts

Cette section présente les oraisons pour les funérailles, pour les messes anniversaires de décès, pour diverses commémorations et pour des circonstances particulières.

Appendices, suppléments, tables

Quelques sections du Missel romain offrent des ressources diverses:

  • des indications pour le chant de la messe
  • le rite de l’eau bénite, des formules de prière universelle et le rituel de la messe sans peuple;
  • les textes latins pour célébrer l’eucharistie;
  • une présentation des saints et saintes du calendrier liturgique de l’Église catholique;
  • des tables répertoriant les divers éléments du Missel.

Des compléments

Ce survol du Missel romain ne serait pas complet sans la mention de deux autres ouvrages indispensables:

  • le fascicule Prières eucharistiques pour la réconciliation, pour assemblées d’enfants, pour des circonstances particulières2;
  • la série de quinze fascicules qui forment le Recueil des célébrations des saints et saintes, bienheureux et bienheureuses du Canada3 .

Notes

  1. Missel Romain, Paris, Desclée/Mame, 1974, 1232 p. et 1978, 1088 p. Une nouvelle édition latine est parue en 2002. L’édition en français est en préparation.
  2. Prières eucharistiques pour la réconciliation, pour assemblées d’enfants, pour des circonstances particulières, Paris, Desclée/Mame, 1996, 48 p.
  3. Recueil des célébrations des saints et saintes, bienheureux et bienheureuses du Canada, Ottawa, Service des Éditions de la CECC, 1990, 1991, 1994, 2002.